Guide étape par étape pour réaliser un escalier extérieur sur un terrain en dénivelé

Réaliser un escalier extérieur sur un terrain en pente peut permettre de faciliter les déplacements vers différents niveaux. Bien conçu, il s'intégrera parfaitement au jardin. Vous devez seulement suivre les étapes clés de sa construction.

Définir le tracé et calculer les dimensions 

Le tracé et les dimensions de l'escalier déterminent à la fois : 

Sujet a lire : Guide complet sur la décoration intérieure : tendances et astuces pratiques

  • l'ergonomie ; 
  • la sécurité ; 
  • le respect du budget prévisionnel. 

Vous pouvez vous référer au guide de réalisation d'un escalier jardin pente raide pour prendre les bonnes mesures. Des outils en ligne simplifient, par ailleurs, cette phase de calcul. Ils permettent de déterminer précisément le nombre de marches nécessaires ainsi que leur hauteur optimale en fonction du dénivelé à franchir. Cela évite les désagréments de devoir modifier le projet en cours de route ou de se tromper dans les proportions. Grâce à ces simulateurs adaptés, le tracé peut être conçu efficacement dès le départ afin de répondre parfaitement à vos besoins. 

Préparer le terrain et les fondations

Une fois le tracé validé, aménagez une pente naturelle pour garantir la stabilité et l'ergonomie de l’escalier. Cela passe par le décaissement de la partie en pente en creusant le terrain. Il faut ensuite remblayer l'arrière des marches au moyen de graves compactées en couches successives. La prochaine étape consiste à couler des sablières bétonnées. Elles formeront l'assise et le soutènement des futurs murets de rive. Cette base durable et bien tassée permettra d'accueillir sereinement la structure de l'escalier. Elle assure la distribution uniforme des efforts et pressions sur l'ensemble du terrain. 

Avez-vous vu cela : Les services d'un serrurier : une sécurité assurée pour votre domicile

Construire les murets de soutènement

La construction des murets de soutènement garantit le maintien et la fiabilité  de l'ouvrage. Généralement, ils sont édifiés à l'aide de matériaux durables tels que des parpaings, des briques ou des pierres travaillées selon le style désiré. L’assemblage de ces éléments sur les sablières bétonnées permet de façonner le profil en terrasse de chaque palier. Les murets sont montés de manière assise, avec une liaison renforcée au moyen de mortier ou de béton armé. Une attention particulière doit être apportée pour s’assurer qu’ils aient une surface plane et qu’ils soient bien droits. 

Pose des éléments constitutifs 

Il convient de mettre en place les éléments favorisant la sécurité, dont les limons et les garde-corps. Ces protections latérales seront solidement fixées aux murets par des tiges métalliques ancrées dans le béton. Vous devez ensuite choisir entre des marches coulées individuellement sur place en béton armé ou préfabriquées à l'aide de lames en bois assemblées mécaniquement. Dans les deux cas, un nivellement précis devra être effectué avant leur pose. Une fois ces étapes réalisées avec soin, les divers éléments constitutifs seront solidement arrimés afin de donner corps à l'escalier, dans le respect des règles de sécurité. L'achèvement des finitions est une étape cruciale. Elles conditionnent effectivement l'aspect esthétique de l’escalier. Pour les paliers, un gravier stabilisé peut être utilisé afin d'aménager agréablement les zones de circulation. Quant aux murs, ils pourront recevoir un enduit de ciment teinté ou un crépi. 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés